Anthony Road Winery, Finger Lakes(New York)

Sur les bords du lac Sénéca

Ah ça y’ est! De nouveau connecté au monde virtuel d’internet. Les derniers jours étaient sans électricité ni internet dans un monde parallèle au notre. Les derniers jours, nous étions immergés dans la culture Amish pour ce qui est le plus grand rassemblement au monde dédié à la traction animale. Les

'Anthony Road Winery' est un des plus grands domaines de la région

Amishs organisent un festival depuis 17 ans appelé le Horse Progress Day et sur deux jours, plus de quinze mille personnes viennent admirer les attelages et les technologies conçues pour utiliser la force du cheval. Ainsi durant ces derniers jours, on a laissé l’ordinateur de côté pour se consacrer exclusivement à cet événement qui restera longtemps gravé dans ma mémoire. J’en reparlerai plus tard dans Holy Terroir et je mettrai en ligne les photos traitant de cet événement.

On voudrait presque s'attarder sur les bords du lac

Deux jours, c’est le temps minimum qu’il fallait pour couvrir le festival et ses nombreux stands, séminaires et démonstrations. C’était la première fois que je voyais des attelages de 12 chevaux tirant des charrues à 4 socles.

Sans limo pourtant, nous avons été les bienvenus

Ingénieux et modernes, les équipements dont la communauté Amish se sert intriguent aussi bien qu’ils fascinent. Tant de force et d’élégance rassemblées pour tracter des machines fabriquées par les Amishs eux-mêmes. Les grosses pointures de l’industrie telles que John Deer, New Holland, ou Claas étaient là aussi avec de nouvelles machines. Un peu de patience en attendant avant de reparler de cet événement majeur dans le monde de la traction animale.

D'après Peter Martini, les vignes ont deux à trois semaines d'avance

Pour l’heure, je voulais traiter d’un autre domaine viticole dans la régions des Finger Lakes dans l’état de New York. Notre séjour dans cette région n’aura duré que 4 jours, juste le temps de prendre la température des

Peter et son assistant chauffeur Kona

vignobles dans la région. Nous devions passer de l’autre côté du lac Sénéca pour nous rendre au domaine Anthony Road Winery le samedi matin de notre visite. Une fois arrivée sur place nous étions accueilli par Peter Becraft et Peter Martini respectivement responsable de culture et assistant winemaker. Séparée en deux, notre visite commença tout d’abord dans les vignes par une journée qui s’annonçait encore très chaude et ensoleillée. Concerné par les problèmes environnementaux, Peter Martini qui nous conduisait dans les

Le 'poison ivy' appelé 'sumac vénéneux' est une plante qui donne des démangeaisons pendant dix jours si on la touche. Elle étouffe lesvignes à certains endroits et envahit les champs si elle n'est pas maîtrisée.

vignes nous confia être à la base d’un groupement de vignerons dans l’état de New York souhaitant créer une charte éthique afin de réduire l’utilisation des produits chimiques. D’après ses dire, cette réflexion en est à son balbutiement et le projet reste stagnant pour le moment. Tout est à construire dans cette région des Etats-Unis.

Peter Becraft dans le chai de vinification

Sur les 30 hectare du domaine répartis sur deux différentes propriétés, ils cultivent principalement du riesling, du cabernet franc, du gewurztraminer, du merlot et du lemberger, et du vignole. Peter Becraft, l’assistant viniculteur, conduira la deuxième partie de la visite. Courtois et rempli

Le Vignoles est un cépage hybride franco-américain

d’humour, nous passerons un bon moment ensemble dans le chai. Anciennement dans l’industrie de la mode, il s’est converti au vin par passion. Nous dégusterons toute la gamme des vins proposés au domaine. Parmi le panel goûté, je retiendrai surtout les vins moelleux et liquoreux du domaine. Je cite par exemple le Pinot Gris ‘Late Harvest Bellaria’ 08. Les raisins étaient atteint de pourriture noble et on perçoit en bouche des notes de coing, d’abricots très mûre, d’orange et d’ananas.

Johannes Reinhardt le viniculteur

Le Riesling Trockenbeeren 08 montre une grande complexité et longueur en bouche. On a un vin de gastronomie pouvant se marier avec de nombreux dessert ou plats asiatiques. Les prix des vins liquoreux sont entre 60$ et 100$ la bouteille (entre 50 et 90 €), de quoi faire réfléchir avant d’acheter.

Giles, le fils de Peter Becraft, déjà dans le chai de vinification

Publicités
Published in: on 7 juillet 2010 at 14:36  Comments (3)  
Tags:

The URI to TrackBack this entry is: https://holyterroir.wordpress.com/2010/07/07/anthony-road-winery-finger-lakesnew-york/trackback/

RSS feed for comments on this post.

3 commentairesLaisser un commentaire

  1. […] Holy Terroir, un blog sympathique dont quelques vignobles des Finger Lakes ont été visités et commentés. .gallery { margin: auto; } .gallery-item { float: left; margin-top: 10px; text-align: center; width: 33%; } .gallery img { border: 2px solid #cfcfcf; } .gallery-caption { margin-left: 0; } […]

  2. […] Holy Terroir, un blog sympathique dont quelques vignobles des Finger Lakes ont été visités et commentés. […]

    • Merci encore pour avoir visité mon blog. Cette région du monde viticole est vraiment une mine d’or surtout pour la production des vins blancs secs.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :